Prendre soin de ses yeux

Les troubles oculaires sont particulièrement fréquents. En effet, l’œil est un organe fragile et certaines solutions naturelles existent pour soulager ces troubles. Comment prendre soin de vos yeux naturellement ?

Terrain propice à la fatigue oculaire et au vieillissement des yeux

Causes médicales

Les causes ou facteurs aggravants aux troubles de la vision, reconnus par la médecine et les études scientifiques, sont :

  • La fatigue visuelle (écrans, lecture, conduite, mauvais éclairage, etc.)
  • L’hypermétropie ou l’astigmatisme non corrigés
  • Un déséquilibre binoculaire (strabisme)
  • Des maladies de l’œil, telles que des inflammations, une cataracte, une dégénérescence maculaire liée à l’âge
  • Le tabagisme
  • Le diabète
  • Une consommation excessive d’alcool
  • Le rayonnement solaire
  • La lumière bleue
  • La sécheresse oculaire

Carences alimentaires

Selon certaines études scientifiques, une carence en certains nutriments est susceptible d’influencer le fonctionnement oculaire.1 Si vous souhaitez prendre soin de vos yeux naturellement, nous vous conseillons des aliments qui en renferment en abondance : ‌

  • Vitamine C 2
  • Vitamine E3
  • Zinc4
  • Cuivre5
  • Bêta-carotène (chez les fumeurs)6
  • Lutéine7
  • Zéaxanthine8
  • Acides gras polyinsaturés9

Stress oxydatif et inflammation

Les radicaux libres oxydent l’ensemble des cellules de l’organisme. Pour lutter contre cette inflammation, les cellules immunitaires vont « nettoyer » les cellules oxydées. Une inflammation chronique entraîne un vieillissement oculaire et prématuré de l’organisme.10 Elle apparaît lorsque l’organisme est saturé et que ce nettoyage ne suffit plus à évacuer les « déchets ». Cette inflammation chronique peut être due à l’alimentation, au stress, à la pollution.

L’œil est particulièrement sensible au stress oxydatif, en raison de sa forte consommation en oxygène, de sa forte concentration en acides gras polyinsaturés et de son exposition à la lumière. Les ultra-violets11 et la lumière bleue12 ont un impact négatif sur la santé oculaire. Cette combinaison de facteurs peut provoquer des dommages oxydatifs dans les tissus oculaires.13

Intoxication par les polluants

Les polluants environnementaux tels que les métaux lourds14, la pollution de l’air15 par les véhicules mais aussi les polluants domestiques tels que les fumées (tabac, cuisine, chauffage, etc.) sont nocifs pour votre vision. Tous participent à générer du stress oxydatif au niveau de l’œil.

Microbiote intestinal

Le microbiote intestinal joue un rôle primordial dans le fonctionnement de l’organisme. Sa diversité et son équilibre sont nécessaires à la production d’un certain nombre de molécules indispensables pour préserver sa vue. La dysbiose intestinale peut être un facteur crucial influençant l’apparition et la progression de multiples maladies, notamment l’uvéite, la sécheresse oculaire, la dégénérescence maculaire et le glaucome.16 Ainsi, il est primordial de veiller au bon équilibre du microbiote intestinal, si vous souhaitez prendre soin de vos yeux naturellement.

Aussi, une flore intestinale altérée participe à créer une porosité intestinale, qui peut entraîner le passage dans l’organisme de molécules non adaptées et provoquer une inflammation chronique.17

Quels compléments alimentaires prendre ?

Ainsi, pour prendre soin de vos yeux naturellement, une approche globale est nécessaire, afin de rééquilibrer le terrain.

Voici donc les différentes stratégies en matière de supplémentation. Nous vous recommandons de prendre des plantes ou des nutriments qui :

  • permettent de lutter contre les carences
  • ont une activité anti-inflammatoire
  • ont des propriétés anti-oxydantes reconnues
  • contribuent à l’élimination de substances polluantes ou toxiques

Carences rencontrées

Des carences ou des manques en certains micro-nutriments sont retrouvés chez des personnes ayant des troubles oculaires. Selon les études, certains d’entre eux sont efficaces pour protéger les yeux, et certains d’entre eux font partie de la constitution même du tissu de l’œil. ‌Voici les doses quotidiennes qui peuvent être ingérées en fonction des individus :

  • Vitamine C18 : 0 à 500 mg par jour selon l’alimentation de chacun
  • Vitamine E19 : 0 à 400 UI
  •  Bêta-carotène20 : 0 à 30 mg
  • Zinc21 : 0 à 14 mg
  • Cuivre 22: 0 à 1 mg
  • Oméga 323 : 0 à 1 g

Inflammation et antioxydants

Les radicaux libres oxydants interviennent directement sur l’inflammation de l’organisme. Aussi, des études ont montré que les antioxydants aident à lutter contre le stress oxydatif, produit par les polluants environnementaux.24

Il est intéressant de prendre des nutriments reconnus pour leur activité anti-inflammatoire et leur impact sur l’oxydation. De nombreux aliments ont de fortes capacités antioxydantes. On peut les mesurer avec ce que l’on appelle l’indice ORAC. Plusieurs nutriments avec un fort indice ORAC peuvent être intéressants, ils ont montré leur capacité anti-oxydante dans des études scientifiques.

Nutriments anti-inflammatoires ou à forte valeur ORAC :

  • Vitamine C25 : 250 à 500 mg par jour
  • Vitamine E 26 27: 200 à 400 UI par jour pendant 1 mois
  • Oméga 32829 : 1 à 2 g par jour
  • Bêta-carotène30 : 15 mg par jour pendant 1 mois
  • Zéaxanthine31 : 5 à 10 mg par jour
  • Lutéine32 : 20 à 40 mg par jour
  • Myrtille33 : 750 à 1000 mg par jour
  • Anthocyanes34 : 200 à 320 mg par jour
  • Astaxanthine35 : 4 à 8 mg par jour
  • Prunella vulgaris36 : en extrait alcoolique 3 gouttes 3 fois par jour
  • Ginkgo biloba37 38 : 120 à 240 mg par jour
  • L-Carnosine39 : 500 mg 2 fois par jour
  • N-Acétylcarnosine (NAC)40 : 600 à 1800 mg par jour, ou en gouttes titrées à 1 %
  • L-Carnitine41 : 3000 mg par jour
  • Taurine42: 500 mg par jour
  • Acide alpha-lipoïque43 44: 600 mg par jour
  • Zinc45 : 80 mg par jour pendant 1 mois
  • Safran46 : 30 mg par jour
  • Curcuma47 : 200 à 400 mg par jour

Détoxifier l’organisme

Un bon apport en micronutriments, mais aussi la prise de chorella, spiruline, argile, zéolithe clinoptilolithe, chardon-marie, fumeterre, bardane, soutiennent par différents aspects les fonctions de détoxication de l’organisme. Ces détoxifiants qui n’ont pas été testés pour leur impact direct sur la santé des yeux permettent d’améliorer le terrain.

Équilibre du microbiote

Pour prendre soin de vos yeux, l’équilibre du microbiote est essentiel. Le microbiote intestinal a besoin de prébiotiques et d’un équilibre entre les différents micro-organismes.48 49

Prébiotiques

Les prébiotiques sont des fibres alimentaires. Ils sont présents dans les fruits, les légumes et les céréales complètes. Vous pouvez en consommer 30 à 45 grammes par jour. Différents aliments tels que les pectines de fruits, les graines de lin ou de chia broyées sont riches en fibres prébiotiques. Des compléments tels que les arabinogalactanes, glucomannanes, fructo-oligosaccarides et l’inuline, peuvent être aussi utiles.

Microbiotiques

A ce jour, aucune souche spécifique n’est conseillée pour la santé oculaire. Des microbiotiques en gouttes peuvent être utiles en cas de sécheresse oculaire.50

Comment choisir pour prendre soin de ses yeux?

Conseils généraux

Nous vous conseillons de vérifier que le complément alimentaire :

  • Ne présente pas de contre-indications, si vous avez une maladie ou si vous prenez un traitement médical.
  • Est adapté à votre âge et à votre état (grossesse).
  • Correspond à vos préférences personnelles : alimentation, convictions éthiques ou religieuses (gluten, végan, sans porc ou sans alcool…).

Pour repérer ces caractéristiques, vous pouvez ainsi utiliser Nutrascan et vous référer à l’analyse des produits qui a été réalisée.

Comment choisir parmi les nutriments proposés ? Les professionnels de santé sont là pour vous conseiller au mieux.

Conseils en auto-supplémentation

Si vous souhaitez vous supplémenter seul, vous pouvez vous référer aux principes suivants :

  • Nourrir en comblant les possibles carences.
  • Rééquilibrer le terrain en équilibrant le microbiote et en apportant des nutriments anti-inflammatoires et antioxydants.
  • Se protéger des polluants environnementaux et autres substances toxiques.

Si vous souhaitez cibler un seul axe, choisissez 2 à 4 nutriments que vous pouvez prendre pendant 1 à 3 mois. Les « complexes » en contiennent généralement plusieurs. Puis si vous souhaitez poursuivre, vous pouvez alterner avec d’autres nutriments et comparer leur efficacité.

Si vous vous souhaitez cibler plusieurs axes en même temps, alors limitez-vous à 6 nutriments au total.

N’oubliez pas que les compléments alimentaires ne sont pas là pour soigner vos yeux, mais pour favoriser le bon fonctionnement de certaines fonctions. Veiller à une alimentation adaptée ou à la pratique d’une activité physique est essentielle pour un organisme en bonne santé.

Approche naturelle VS traitement naturel

Les nutriments ou plantes pour les yeux ne sont pas des traitements naturels. Ils ne peuvent pas guérir ou soigner les troubles oculaires. Ce ne sont pas non plus des remèdes naturels. Néanmoins, ils permettent de soutenir certaines fonctions de l’organisme. Ils permettent d’améliorer le confort et le bien-être de la personne concernée.

Dans cet article, nous vous indiquons les différentes fonctions qu’il peut être intéressant de soutenir, par l’intermédiaire de différents nutriments ou plantes. Ces données proviennent de la médecine fonctionnelle, de la naturopathie et d’études scientifiques.

Ainsi, nous ne leur prêtons aucune vertu miraculeuse. Nous veillons à respecter les allégations thérapeutiques établies par les autorités européennes. Les médecines « complémentaires » doivent être à leur juste place. Par ailleurs, elles ne peuvent pas remplacer un traitement médical.