Graviola

Le graviola ou corossol est un fruit auquel on attribue de nombreux bienfaits. Il est disponible en compléments alimentaires sous différentes formes. Quel produit privilégier ? Quels sont les critères de qualité et d’efficacité ? Découvrez également ses bienfaits, la posologie adaptée et ses contre-indications. Existe-t-il en bio ?

Définition

Également appelé corossolier (Annona muricata), ses fruits (corossol) et ses feuilles sont commercialisés en complément alimentaire. On lui attribue de nombreuses vertus sur la santé, néanmoins encore très peu d’études existent pour confirmer ses bienfaits.

Bienfaits et vertus

Nombre d’études ayant analysé les vertus et bienfaits du graviola : 3021‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌

Études cliniques sur l’Homme ayant validé ses effets : 12‌‌‌

Les différentes études ont porté sur les sujets suivants :

  • cancer colorectal.

Origine

Source

La plante est originaire d’Amérique Centrale et des Antilles. De nos jours, les principaux pays producteurs sont le Venezuela, le Brésil, la Colombie et le Mexique3.

Fabrication

Il existe différents types de préparation à base de graviola.

La poudre brute peut être réalisée à partir des feuilles séchées et broyées. Elle peut être aussi issue de la pulpe des fruits séchés.

Pour obtenir des extraits, des solvants sont utilisés. Il peut s’agir de solvants doux (eau ou éthanol) ou bien de solvants nocifs. La matière première est mise en contact avec le solvant, puis celui-ci est évaporé afin d’obtenir une poudre fine. Les extraits, provenant des fruits, peuvent être séchés sur un support, notamment de la maltodextrine.

Différentes qualités

La qualité des produits varie en fonction du type de produit et de la concentration en principes actifs.

Composition

Les acétogénines sont des molécules spécifiques aux plantes de la famille des Annonacées. Selon certains fabricants, des propriétés biologiques intéressantes leur sont attribuées. Cependant, elles sont aussi considérées comme des neurotoxines potentielles. Le corossol contient aussi des alcaloïdes isoquinoléiques, qui présenteraient également des propriétés biologiques intéressantes. Ils sont également suspectés d’engendrer des effets toxiques.

Réglementation

Les compléments alimentaires, réalisés à partir des feuilles de graviola, ne peuvent pas être commercialisés sur le sol européen. Les fruits sont, quant à eux, considérés comme des denrées alimentaires et peuvent être proposés en complément alimentaire sous forme de poudre ou d’extraits.

Partie de la plante utilisée

Fruit

Le fruit du graviola possède une pulpe acide et sucrée. Il peut être consommé cru, mais en raison de son acidité, il est plus souvent utilisé pour la fabrication de jus. La concentration en principes actifs varie en fonction de différents facteurs. Une étude a démontré une variation allant de 14 µmol à 226 µmol d’acétogénines par 100 g de pulpe fraiche4. Pour les poudres provenant de fruits et les extraits, il est donc important que les marques précisent la teneur en acétogénines.

Feuilles

Les préparations à base de feuilles sont interdites sur le sol européen, en raison de de leurs fortes concentrations en principes actifs.

Leur consommation est suspectée d’être à l’origine de syndromes parkinsoniens atypiques, qui ont été recensés en Guadeloupe. Les données expérimentales n’ont pas permis de confirmer si ces symptômes étaient bien liés à la consommation du corossol. Néanmoins, des études in vivo et in vitro ont démontré une neurotoxicité de l’annonacine (principale acétogénine) et une cytotoxicité des alcaloïdes isoquinoléiques5. Cependant, ces données in vivo et in vitro ne peuvent pas être directement transposées chez l’homme. Les feuilles de graviola sont consommées dans plusieurs pays sous forme d’infusion.

Différentes formes

La plante est actuellement commercialisée sous différentes formes galéniques : gélules, comprimés, poudre et forme liquide.

Gélules de graviola

Il est généralement conditionné dans des gélules. Elles peuvent être réalisées à partir de matière d’origine animale (gélatine) ou végétale.

Comprimés

Il peut être aussi proposé en comprimés. Des excipients sont généralement ajoutés.

Poudre

La poudre des fruits ne contient généralement pas d’additifs.

Jus

Les jus peuvent être plus ou moins concentrés. Ils sont généralement sans additifs.

Graviola Bio

Le graviola peut-il bénéficier de la certification bio ?

Il peut être cultivé en agriculture biologique et disposer ainsi du label bio. Aucun solvant problématique n’est alors utilisé.

Les meilleurs produits

La concentration en principes actifs des fruits peut fortement varier. Ainsi, nous vous conseillons de privilégier des produits titrés en acétogénines et en alcaloïdes.

Posologie des études

Les données scientifiques sont insuffisantes pour établir une posologie adéquate. Dans certaines études, les doses de 180 mg à 540 mg d’extrait éthanolique, provenant des feuilles, ont été administrées6.

Pour la poudre, issue des fruits, le dosage généralement recommandé est de 500 à 2000 mg par jour.

Dosage en complément alimentaire

Les dosages, indiqués par les marques, sont hétérogènes.

Utilisation pratique

Moment des prises 

Pas de précisions.

Durée

Selon l’avis de votre médecin. La consommation à long terme est déconseillée7.

Précautions et danger

Effets secondaires

Les données sur les effets secondaires du graviola sont insuffisantes.

Contre-indications

Les femmes enceintes, allaitantes ainsi que les enfants de moins de 12 ans doivent se référer à un médecin.

Interactions médicamenteuses

Il est possible que certains principes actifs (acétogénines et alcaloïdes) puissent entrer en interaction avec certains médicaments. Si vous prenez des médicaments, demandez conseil à votre médecin.