Whey hydrolysée

La whey hydrolysée est largement proposée en complément alimentaire. Quels sont les critères de qualité à prendre en compte ? Quelle forme privilégier ? Comment déterminer son efficacité ? Découvrez également ses bienfaits et la posologie adaptée. Peut-elle représenter un danger ?

Définition

Protéine de lactosérum, elle est extraite lors de la coagulation de la caséine pendant la fabrication du fromage. Les protéines de lait de vache contiennent de la caséine à 80% et de la protéine de lactosérum à 20%. Avant d’être séchée, elle peut être hydrolysée ; de la whey hydrolysée est alors obtenue. L’hydrolysation permet de la fragmenter en des particules plus petites : peptides ou acides aminés.

Bienfaits – Etudiés par la science

Nombre d’études ayant analysé ses vertus et propriétés : 1831‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌

Études cliniques sur l’Homme ayant validé ses effets : ‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌152 3 4 5‌‌‌‌

Les différentes études ont porté sur les sujets suivants :

  • prévention des allergies chez les enfants, dermatite atopique chez les enfants en bas âge ;
  • régénération des muscles ; synthèse des protéines musculaires.

Origine

Sources

Elle peut être produite :

  • directement à partir du lait, on parle alors de whey native ;
  • à partir du lactosérum, le sous-produit de la production du fromage.

Les deux formes peuvent servir à la production de whey hydrolysée.

En France, elle est généralement produite par des entreprises laitières (Lactalis). Celles commercialisées sur le marché français peuvent être aussi produites en Belgique, en Allemagne ou aux Pays-Bas.

Fabrication

Il existe différents procédés de fabrication.

La whey hydrolysée, produite à partir du lactosérum, est obtenue de différentes manières. Elle peut être issue de la coagulation du lait, lors de la production de fromages. Elle peut aussi provenir directement du lait filtré. Elle est alors concentrée par l’intermédiaire d’une filtration membranaire. Elle peut être également concentrée par chromatographie d’échange d’ions. Elle subit ensuite une hydrolyse enzymatique. Différentes enzymes peuvent être employées : trypsine, pepsine, chymotrypsine, papaïne, bromélaïne ou encore des protéases bactériennes.6 Pour finir, le produit est séché, généralement par atomisation.

Différentes qualités

Teneur en protéines

La whey peut être hydrolysée à partir d’un isolat ou d’un concentré de protéines. Nous vous conseillons de privilégier des produits contenant au minimum 80% de protéines.

Degré d’hydrolyse

Le degré d’hydrolyse représente le pourcentage des protéines qui ont été hydrolysées. Ce paramètre est important et devrait être indiqué par les marques, afin de pouvoir comparer les différents produits. Le degré d’hydrolyse impacte l’assimilation du produit au sein de l’organisme7. Les produits employés dans les études cliniques ont un degré d’hydrolyse compris entre 23 et 48 %.

Indice chimique

L’indice chimique permet d’évaluer la qualité des protéines en prenant en compte leur richesse en acides aminés essentiels. La teneur en acides aminés essentiels de la whey hydrolysée est comparée à une protéine de référence, dont la composition est jugée optimale.

Un ratio peu élevé indique la présence d’un acide aminé limitant. Les acides aminés limitants sont les suivants : la phénylalanine, la tyrosine ou la valine. Un indice de 100 ou plus démontre une bonne qualité de l’aminogramme. Les produits qui ont un indice chimique inférieur à 90 ont une teneur en acides aminés moins importante.

Différentes formes – En poudre

La whey hydrolysée est essentiellement commercialisée sous forme de poudre. Des édulcorants ou des arômes sont souvent ajoutés pour masquer sa saveur.

Certification bio

Elle ne peut pas disposer du label bio.

Les meilleurs produits

Lors de votre choix, privilégiez une whey hydrolysée qui présente les caractéristiques suivantes :

  • origine française ou européenne ;
  • avec au moins 80% de protéines ;
  • avec un indice chimique proche ou supérieur à 100, ce qui indique un bon équilibre des acides aminés essentiels ;
  • le degré d’hydrolyse et la méthode de production sont bien renseignés ;
  • des analyses de qualité et toxicologiques irréprochables ;

Posologie des études

Dans les études cliniques, la posologie suivante a été administrée : 20 à 60 g par jour.

Dosage en complément alimentaire

En complément alimentaire, les dosages varient.

Utilisation pratique

Moment des prises

Pas de précisions.

Durée de la cure

Il est possible d’en prendre à long terme.

Précautions et danger

Effets secondaires 

La consommation de whey hydrolysée peut entraîner des troubles gastro-intestinaux.

Contre-indications 

Elle est déconseillée aux personnes présentant une allergie aux protéines de lait. Cependant, sa consommation présente généralement peu de risques d’allergies.

Interactions médicamenteuses 

Aucune interaction médicamenteuse n’a été observée.